[Antharas] Duncan Bayle

Ewent
Messages : 62
Inscription : mar. 10 janv. 2017 00:26

[Antharas] Duncan Bayle

Messagepar Ewent » mar. 10 janv. 2017 20:46

Image



Nom: Bayle
Prénom: Duncan
Âge: 24
Race: Humain
Religion: Einhasad
Dragon: Antharas
Endroit de la marque du Dragon: Sur le torse, au niveau du cœur.


Description:

Arborant un visage fin, des yeux bleu profond, les cheveux châtains clairs, une carrure musclée, Duncan possède un regard qui semble traverser l'âme. Toujours à observer les choses et les gens qui l'entoure, sa curiosité est sans limite et le pousse parfois vers le danger, mais il sait garder calme et sang froid lorsque les circonstances semble le désavantager.
Ayant grandit en retrait du tumulte des cités, explorant de ça et là le monde qui l'entoure, il a su développer très tôt un don inné pour la chasse.
Fier et droit, il n'en reste pas moins un peu renfermé sur lui même en société, préférant écouter que faire de longs discours.

Ewent
Messages : 62
Inscription : mar. 10 janv. 2017 00:26

Re: [Antharas] Duncan Bayle

Messagepar Ewent » ven. 27 janv. 2017 14:22

Le temps passe... et voilà bien une première pour moi de rendre la plume alors que cela aurait dû faire de nombreuses années que j'aurais dû le faire.

Que dire en fait sur ma vie d'avant ? Elle a tout simplement été rythmée d'une enfance des plus classiques au sein d'une famille relativement modeste.
Ma sœur fût la première à quitter le cocon familial, pour épouser et partir vivre avec un marchant de Giran. Depuis, plus de nouvelles...

Quand à moi, cela fait sept ans que je suis partis, sur un coup de tête, et surtout pour fuir ce vase clos monotone régulier qui rythmait mes journées : entraînement, études, entraînement...
Je ne me plains pas, loin de là, cet entraînement régulier à été tout à fait bénéfique par la suite, surtout lorsque je fût recruté par des mercenaires, à la recherche accrue de membre à ce moment là.
La vie et la rigueur militaire fût une bonne école, les missions s'enchaînaient, selon les commanditaires, allant de la simple escorte à la défense de villages, de missions de secours et autres durant trois bonnes années.
La troupe fût soudainement dissoute suite à l'échec cuisant d'une mission au semblant banale, mais plus compliquée une fois sur les lieux... Les pertes ont étés catastrophiques, et le peu de survivants, dont moi même furent contraints de prendre des chemins différents.

Une bonne période d'errance faite d'aventures de toutes sortent finirent par faire de moi un éclaireur, la survie étant d'un enjeu capital lorsque l'on parcours des terres hostiles, loin d'être un talent particulier, ce dernier me plu suffisamment pour y gagner honnêtement ma vie.
A dire vrai, le luxe ne m'intéresse pas, de même que l’opulence, le strict minimum est nettement suffisant à mes yeux, peut être une question d'habitude... Mais ce style de vie me convient.

Puis un jour, alors que je me trouvais non loin de la nouvelle Aden, l'idée d'aller voir ce qu'il s'y passait me poussa à m'y rendre, chose étrange alors que les villes ne m'ont jamais réellement intéressé... A ce jour, je ne le regrette aucunement !


Entrée 1

Je couche ces quelques notes pendant que je le peu, car depuis quelques temps, j'ai pris les fonctions de Chevalier de la Sainte Cité d'Aden, à la fois son défenseur, et gardien de notre dragonne.

En fait, en y repensant, cela devait être une évidence que ce chemin s'ouvre devant moi après ces années d'errance, loin du tumulte des cités et de mes semblables les autres marqués, ma vie n'avait pas réellement de sens... Depuis lors, je me sent "chez moi", et je le ressent chaque jour, chaque heures et chaque minutes qui passent.

Pour être bref, un jour que je visitais la cité, j'ai rencontré l'Intendant Liarn, tout à fait par hasard (comme quoi il peut bien faire les choses...) qui après avoir écouter mon histoire, me proposa de rejoindre la Garde de la cité.
Bien sur j'acceptais cette offre de suite, il faudrait être fou pour refuser une porte qui s'ouvre de cette façon... Il me nomma au grade de Sergent, me fis rencontrer mes supérieurs, m'affecta à quelques missions, me fit rencontrer d'autres marqués, tout comme non-marqués, et étrangement, cette vie, très éloigné de ce que j'avais connu, ne me sembla pas vraiment déconcertante, je fût même fort surpris d'être aussi à l'aise parmi mes semblables, comme si cela avait toujours été ainsi...

Depuis lors, ma vie est rythmée entre les tours de garde, et les missions en extérieur, un peu comme si j'étais fais pour ça, que j'étais né POUR ça, mais quelque chose me dis qu'il y'a bien plus derrière, et cette réponse, je tâcherais de la trouver, avec les miens.




Revenir vers « Faction Antharas »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité